BioShock Wiki
Advertisement

BioShockicon.pngTSITS Icon.png

Julie Langford Portrait.png
Langford.png
Julie Langford
Information biographique
Né en ~1915
Lieu de naissance Etats-Unis
Arrivée à Rapture/Columbia ~1948
Mort 1960
Lieu du décès Arcadie, Rapture
Description physique
Genre Femme
Couleur des cheveux Brun
Couleur des yeux Brun
Apparitions
Apparait dans BioShock

Dernier message de Julie Langford

"Ryan's woman in Arcadia is an old betty named Langford. An okay sort, but not above doing a dirty job for a dollar."
Atlas

Le professeur Julie Langford est la scientifique responsable de la création de l'Arcadie, une serre arboricole, principale fournisseur d'Oxygène à Rapture.

Histoire[]

Avant sa descente dans la ville sous-marine, Julie Langford était une botaniste de renom, et professeur à l'université de Californie où elle a enseigné jusqu'en 1940. Ses recherches ont fait l'objet de plusieurs récompenses et controverses, en particulier ses "théories radicales". Pendant un moment elle a travaillé pour le gouvernement américain, livrant ses connaissance à divers projets, notamment une attaque contre les Japonais à Iwo Jima. Un enregistrement audio indique qu'elle a une fille prénommée Becky dont le sort est inconnu.

Sa disparition à Rapture n'a pas été sans soulever quelques questions. En effet, un article datant du 7 janvier 1949 indiquait qu'elle n'a pas été retrouvée malgré une "recherche intensive".

Bien que passionnée de fleurs, comme témoigne le travail qu'elle a accompli au sein de l'Arcadie, elle ne laissa l'accès au jardin qu'aux citoyens fortunés, capables de payer pour l'oxygène des arbres. Ce choix lui a été imposé par Andrew Ryan, et bien qu'ait voulu se plaindre, elle explique dans un enregistrement audio qu'elle ne l'a jamais fait car elle sait qui paie ses chèques.

Malgré l'utilisation des plasmides qui causaient petit à petit le déclin de Rapture, Langford semblait rester étrangement détachée de la situation. Elle était submergée par les évolutions de l'Adam dans son travail sur le vecteur Lazare, une décoction qui serait en mesure de ramener les arbres à la vie. Pendant ce temps, Langford recevait des plaintes d'une secte nommée les Saturniens, des Chrôsomes lui ayant volé nombre de ses documents afin de les utiliser dans leur culte de la nature. À la fin de la guerre civile, alors que Ryan coupa Rapture du reste de la civilisation, il semblerait que Langford soit restée coincée dans son bureau en Arcadie, suite à son refus de quitter Rapture alors qu'elle était sur le point de finaliser la formule du vecteur Lazare.


Spoilers.png


BioShock[]

Lorsque Andrew Ryan répandit un gaz empoisonné dans l'Arcadie pour détruire les arbres du parc, Jack, exhorté par Atlas, se lance à la recherche du docteur Langford. En arrivant devant le laboratoire du professeur, Ryan y répand le même gaz toxique, tuant ainsi le professeur Langford. Il citera ensuite son droit de propriété sur la fabrication du vecteur Lazare. Cependant, avant sa mort, le professeur rassemble ses dernières forces et inscrit sur la buée de la vitre le code de son coffre-fort renfermant la recette du Vecteur Lazare, que Jack prendra et finalisera afin de faire revivre les arbres.

Enregistrements audio[]

Le saviez-vous ?[]

  • On ignore quel programme de défoliation Langford aurait utilisé durant la Seconde Guerre Mondiale. Les défoliants chimiques modernes n'ont été utilisés dans les conflits qu'à partir de la guerre du Vietnam, ce qui signifie que Langford aurait travaillé avec des éléments tels que le napalm ou les bombes au phosphore.[1]

Références[]

  1. Défoliation sur Wikipedia
Advertisement